Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Plaisirdelaphoto.com

Mes Champs-Elysées

16 Septembre 2017, 19:42pm

Publié par Plaisirdelaphoto.com

Paris Champs-Elysées Arc de Triomphe Plaisirdelaphoto.com

Située dans le 8ème arrondissement de Paris, entre la Place Charles de Gaulle et la Place de la Concorde, l'avenue des Champs-Elysées s'étire sur 1 910 mètres environ. Elle est souvent considérée en toute simplicité, surtout en France, comme la plus belle avenue du monde. 

 

Sa largeur est (toujours environ) de 70 mètres, répartie en 2 trottoirs de 20 mètres chacun et une "2 fois 2 voies" de 50 mètres pour les voitures. Je vous laisse le soin de calculer le nombre de mètres carrés alloué aux voitures pour la partie montante, et le nombre alloué pour la partie descendante. Sachant par ailleurs que le dénivelé de l'avenue est de 22 mètres, avec une altitude initiale de 33 mètres (Place de la Concorde), et une finale de 55 mètres (Place Charles de Gaulle).

Oui, je sais, cela n'a rien à voir avec la question posée, mais cela me fait plaisir de vous le dire.

 

Dans sa partie inférieure, l'avenue est bordée par des contre-allées, appelées "Promenade des Champs-Élysées" qui longent les jardins des Champs-Elysées. Je sais, cela fait beaucoup de "Champs-Elysées", mais cela me permet d'accroître au passage la notoriété de mon blog dans les moteurs de recherche...

Paris - Champs-Elysées  - Hybride Lumix GX 8 - ISO 200; 183 mm (266 mm en 24x36); f4,8; 1/500 sec. Photo non retouchée, non recadrée, compressée.

Paris - Champs-Elysées - Hybride Lumix GX 8 - ISO 200; 183 mm (266 mm en 24x36); f4,8; 1/500 sec. Photo non retouchée, non recadrée, compressée.

Il est à noter que le trottoir situé du côté des numéros pairs est plus ensoleillé (enfin lorsque le soleil arrive à poindre sur Paris), mais est en tout état de cause beaucoup plus fréquenté. Même les jours de brume, pollution ou pluie. C'est-à-dire...

 

Après Hong-Kong et New-York, l'avenue des Champs-Élysées est une des rues  les plus chères au monde. Son histoire en est en grande partie responsable. Essentiellement composée de boutiques de luxe dans les années 1950, elle a laissé progressivement place à de nombreux sièges sociaux d'entreprises majeures. L'arrivée du RER A, associé aux stations de métro Charles de Gaulle -Etoile, George V, Franklin D. Roosevelt, Champs-Élysées Clémenceau,  a facilité l'accès aux franciliens et aux touristes, permettant le développement d'enseignes plus abordables.

 

L'avenue sert également de cadre aux plus grands événements populaires : défilé du 14 juillet, arrivée du tour France, illuminations de Noël... devenant donc ainsi au fil du temps un véritable symbole de Paris. Presque au même titre que la Tour Eiffel ou Montmartre.

Paris - Champs-Elysées  - Hybride Lumix GX 8 - ISO 400; 100 mm (200 mm en 24x36); f4; 1/250 sec. Photo non retouchée, non recadrée, compressée.

Paris - Champs-Elysées - Hybride Lumix GX 8 - ISO 400; 100 mm (200 mm en 24x36); f4; 1/250 sec. Photo non retouchée, non recadrée, compressée.

Selon Wikipédia, en 2012, en moyenne 300 000 piétons, dont un quart d'étrangers, s'y pressent chaque jour et jusqu'à 600 000 à l'approche des fêtes de fin d'année. Pour le Figaro, en novembe 2016, les Champs-Élysées accueillent chaque année 100 millions de visiteurs.  Dont 30 millions de touristes. Lors des événements populaires, un million de personnes par jour peuvent déambuler sur cette "plus belle avenue du monde".

 

De fait, si je n'ai pû retrouver aucune statistique, même approximative, sur le nombre de photos prises sur les Champs-Elysées, celui-ci doit être vertigineux. Dans ces conditions, est-il encore possible de faire la moindre photo un tant soit peu "originale" ou même "non vue" d'un tel site ? On a beau m'expliquer que chaque photo est unique, ne serait-ce que par les conditions climatiques et de lumière associée, je reste néanmoins largement dubitatif.

 

Alors j'ai décidé de prendre mon appareil et de tenter (très modestement) le test, pour ne pas dire l'aventure de la photo non souvenir et non carte postale. 

Paris - Champs-Elysées  - Galerie - Hybride Lumix GX 8 - ISO 200; 75 mm (150 mm en 24x36); f1,8; 1/200 sec. Photo non retouchée, non recadrée, compressée.

Paris - Champs-Elysées - Galerie - Hybride Lumix GX 8 - ISO 200; 75 mm (150 mm en 24x36); f1,8; 1/200 sec. Photo non retouchée, non recadrée, compressée.

Je n'ose prétendre ici que mes photos présentées dans ma page "Mes Champs-Elysées" sont uniques. Loin de là. Mais je trouve malgré tout que certaines donnent plus l'impression d'une visite champêtre, que d'une marche au sein d'une  grande avenue parisienne, fut-elle de surcroît la plus belle du monde. Et certains détails se révèlent fort intéressants. Enfin au moins pour moi...

 

Alors, si vous avez des photos "uniques" des Champs-Elysées, n'hésitez pas à  les partager...

 

A bientôt,

et faites-vous plaisir avec de très belles photos !

 

 

Pour être prévenu à chaque nouvel article, abonnez-vous à la newsletter en cliquant sur le bouton "S'inscrire à la newsletter" ci-dessous.

Commenter cet article