Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Plaisirdelaphoto.com

Instagram : comment donner un caractère durable à des photos voulues éphémères ?

28 Septembre 2017, 22:20pm

Publié par Plaisirdelaphoto.com

 

Statue Paris Parc des Buttes Chaumont

Instagram est un site de partage de photos. C'est son véritable intérêt. Et vous le savez, pour moi, la photo est faite pour être partagée

 

Outre le partage des photos en tant que tel, l'autre intérêt pour moi d'Instagram est d'avoir un regard différent, complémentaire et objectif sur mes propres photos. Afin de me permettre de  progresser. Et sur Instagram, l'exercice est très compliqué. Encore plus depuis la mise en œuvre du nouvel algorithme...

 

Afin de m'éviter un nombre de remarques trop importantes, je précise que cet article ne concerne pas réellement les personnes qui utilisent Instagram pour :

  • conserver leurs photos dans un cloud gratuit,
  • partager leurs photos avec leur famille et leurs proches dans un compte privé,
  • poster en permanence des tonnes de photos pour informer leurs followers de l'évolution de leur vie; je place naturellement les people et les "influencers" dans cette catégorie,
  • et quelques autres cas (assez) particuliers.

Dans le monde virtuel d'Instagram, basé sur la rapidité et l'éphémère, je me suis donc posé la question de savoir comment conserver une certaine "durabilité" à mes photos, afin de connaître réellement celles qui plaisent le plus au plus grand nombre.

 

Avant d'essayer d'apporter une réponse à cette question, quelques constats personnels :

  • une nouvelle personne qui visite votre galerie ne regarde que très rarement plus que les 20 premières photos. Et encore...
  • vos plus fidèles followers ne regardent en général que vos nouvelles photos, et que très exceptionnellement sur les plus anciennes de votre galerie,
  • une photo n'a une espérance de vie "réelle" que de quelques instants à quelques heures (en fonction du nombre et de la typologie de vos followers),
  • une "photo chasse l'autre", la dernière arrivée créant une sorte de "plafond de verre" vis-à-vis des précédentes,
  • un deuxième plafond étant en général constitué par une photo créant moins "d'émotion" que les précédentes.

A ces constats, plus que jamais d'actualité, la mise en œuvre du nouvel algorithme en a rajouté au moins 2 supplémentaires :

  • vos photos ont de moins en moins de chances d'être vues par vos (ex) plus fidèles followers, si ceux-ci se sont abonnés à plus de 1 000 / 1 500 personnes,
  • à potentiel identique, vos photos n'ont plus la même espérance de likes, sauf à "faire sauter" les 2 plafonds de verre décrits ci-dessus. Vous me suivez toujours ?

Un petit complément d'informations sur ce dernier point ? Je vous explique le résultat de mes observations.

 

Comme vous le savez désormais, je ne fais pas "la course" aux nombre de followers, tout en faisant en revanche la chasse aux followers fantômes. De fait, mon nombre de followers est relativement stable depuis plusieurs mois, entre 880 et 900, avec une structure telle que vous l'ai décrite dans mon article "Avez-vous déjà regardé qui sont vos plus fidèles followers ? Non ? Vous devriez...".

    Hybride Lumix GX 8 - ISO 200; 171 mm (342 mm en 24x36); f6,3; 1/1 000 sec. Photo non retouchée, non recadrée, compressée.

    Hybride Lumix GX 8 - ISO 200; 171 mm (342 mm en 24x36); f6,3; 1/1 000 sec. Photo non retouchée, non recadrée, compressée.

    Avant l'arrivée du nouvel algorithme, et compte tenu de mon nombre et de ma structure de followers, une photo qui plaisait avait un potentiel moyen de 550 / 600 likes, comprenant un nombre de likes de non followers non négligeable. Aujourd'hui, la même photo a un potentiel moyen de 550 / 600 likes, comprenant un nombre de likes de non followers non négligeable.

     

    A tous ceux qui ont relu cette dernière phrase au moins 2 fois, je confirme que ce sont bien les mêmes termes que la précédente. Alors, qu'est ce qui a changé, me direz-vous ? Le temps... le temps nécessaire à l'atteinte de ce nombre de likes.


    Avant la mise en œuvre de l'algorithme, il ne fallait que quelques jours pour que la photo atteignent les 500 / 550 likes. Souvent, moins d'une semaine.

    Compte tenu de la nature de mes photos, et dans les conditions décrites ci-dessus, je pouvais poster en moyenne 2 photos par semaine (mercredi et samedi), sans que les photos ne se cannibalisent.

     

    Cela me permettait d'avoir une galerie active d'environ 50 photos, même si les premières postées (donc celles en fin de galerie) avait une perspective "de croissance" très limitée.

     

    Aujourd'hui, avec la diminution des visites liées à la mise en œuvre du nouvel algorithme, il lui faut ... 2 mois ! Et bien entendu, sans que de nouvelles photos ne viennent entraver sa timide progression. L'effet "plafonds de verre" joue désormais à plein.

     

    Le choix semble donc se résumer entre 2 options :

    • publier très souvent avec des photos qui stagneront toutes à environ 350 likes maximum, et dont il sera difficile de savoir les réelles photos préférées,
    • attendre 2 mois pour publier une nouvelle photo pour connaître les réels avis sur la précédente.
    Hybride Lumix GX 8 - ISO 200; 246 mm (392 mm en 24x36); f6,3; 1/1 300 sec. Photo non retouchée, non recadrée, compressée.

    Hybride Lumix GX 8 - ISO 200; 246 mm (392 mm en 24x36); f6,3; 1/1 300 sec. Photo non retouchée, non recadrée, compressée.

    Bien que naturellement une troisième option puisse être toujours envisagée, à l'instar de nombre de commentaires que je puis voir : quitter Instagram. Qui devient de moins en moins satisfaisant, comme en témoigne mon article "la baise des likes, une conséquence du nouvel algorithme".

     

    Encore une fois, mais pour combien de temps encore, j'ai opté une 4ème option combinant les éléments suivants :

    • réduire ma galerie à moins de 20 photos, afin d'optimiser la visibilité des photos restantes...
    • ... en ne gardant que les photos continuant à progresser quel que soit leur emplacement dans la galerie (et j'ai donc enlevé des photos à plus de 500 likes) grâce à la fonction "archives",
    • ne publier qu'une photo par semaine pour limiter l'effet "plafond de verre" (le samedi),
    • poster une "story" tous les jours pour faire la promotion ... de mon blog ! Je vous parlerai prochainement des "stories", ce que je considère en fait comme une vraie "fausse bonne" idée d'Instagram pour faire face à une nouvelle concurrence. Effet Facebook oblige...

    De fait, j'ai réussi (momentanément) et au prix d'énormes renoncements à inverser, pour mes photos qui plaisent le plus, la logique d'Instagram. Qui veut que les photos les plus anciennes sombrent dans l'oubli le plus total. 

    Hybride Lumix GX 8 - ISO 500; 100 mm (200 mm en 24x36); f4; 1/250 sec. Photo non retouchée, non recadrée, compressée.

    Hybride Lumix GX 8 - ISO 500; 100 mm (200 mm en 24x36); f4; 1/250 sec. Photo non retouchée, non recadrée, compressée.

    Mes quelques photos restantes, préférées de mes followers et de mes visiteurs, passent donc d'un aspect éphémère a un aspect (momentanément ?) plus durable. 

     

    Si elles n'obtiennent pas en encore l'aspect intemporel que leur conférera mon blog, c'est déjà, pour moi, dans le contexte d'Instagram et de son nouvel algorithme une grande satisfaction 

     

    Vous pouvez naturellement retrouver ma galerie de photos sur Instagram sous le pseudo plaisirdelaphoto, ou retrouver mes cinq photos les plus likées actuellement sur mon article "Instagram : my best of".

     

    A bientôt 

    Et faites vous plaisir avec de belles photos.

    Commenter cet article