Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Plaisirdelaphoto.com

​​​​Partager ses photos : blog ou réseaux sociaux ? De l'éphémère à l'intemporalité.

15 Septembre 2017, 21:23pm

Publié par Plaisirdelaphoto

Blog ou instagram monsieur hulot

Vous le savez, ma conviction est que les photos sont faites pour être partagées.

​Si ce partage s'est effectué au fil du temps selon des modalités et sur des populations différentes, aujourd'hui, à l'ère du numérique, deux grandes tendances cohabitent : les blogs et les réseaux sociaux. Même si cette deuxième tendance semble avoir désormais largement pris le pas sur la première.
 
Après avoir ouvert deux blogs (MonMontmarte.com et Plaisirdelaphoto.com), et après 10 mois de présence sur Instagram (pseudo : Plaisirdelaphoto), il m'a semblé intéressant de faire un point sur les avantages et les contraintes des blogs et des réseaux sociaux, a minima pour Instagram. Avec un objectif en tête : définir le meilleur moyen pour continuer à partager mes photos, de la manière la plus conviviale possible. Pour moi bien sûr, mais aussi pour toutes celles et ceux qui me font le plaisir de les regarder. Voire de les commenter.
 
En fait, je pensais que faire ce type d'exercice de comparaison serait relativement simple et rapide. Après quelques minutes de réflexions, je me suis vite (pour une fois) rendu compte que cela n'était pas réellement évident. Pour définir "le meilleur moyen", de nombreux paramètres sont à prendre en compte, en renvoyant à la fois sur des notions quantitatives certes, mais aussi qualitatives.
 
Compte tenu du temps moyen consacré à la lecture d'un article sur un blog, je ne vais pas décrire ici toute ma démarche en détails. Mais cela me fait plaisir d'en partager avec vous les résultats des principales étapes. Et surtout naturellement, la conclusion. Enfin celle à laquelle je suis arrivé dans mon cas particulier.
Instagram est éphémère - Hybride Lumix GX 8 - ISO 200; 120 mm (240 mm en 24x36); f5; 1/640 sec. Photo non retouchée, non recadrée, compressée.

Instagram est éphémère - Hybride Lumix GX 8 - ISO 200; 120 mm (240 mm en 24x36); f5; 1/640 sec. Photo non retouchée, non recadrée, compressée.

En ce qui concerne le "meilleur moyen de partager ses photos", j'ai retenu les principaux critères suivants : le temps à consacrer au support, l'aspect quantitatif de la population cible (celle qui potentiellement peut voir vos photos), la visibilité donnée par le support aux photos, et la durée pendant laquelle les photos restent visibles. Le nombre de retours exprimés associé à la nature des commentaires sont naturellement aussi à prendre en compte.
 
Pour le temps à consacrer, il est évident qu'il est mille fois plus rapide (pour ne pas dire parfois beaucoup plus) de poster une photo sur Instagram (même avec un commentaire et quelques hashtags bien choisis) que d'écrire un article sur un blog. Voire même que de mettre simplement ses photos dans une page thématique au sein de son blog.
 
Je pars également du principe que de créer un blog uniquement pour y mettre des photos n'a que peu d'intérêt. Sauf à avoir un nom de domaine très lisible, le blog ne sera jamais réellement référencé dans les moteurs de recherche, donc jamais vu.
 
En revanche, alors que le blog n'impose aucune fréquence régulière, Instagram nécessite une présence à minima quasi quotidienne, et proportionnelle à son nombre de followers, si l'on souhaite avoir une véritable activité en retour...
 
Pour le potentiel de personnes qui peuvent vous suivre, Instagram est une communauté fermée de 600 millions d'utilisateurs (utilisateurs fantômes inclus naturellement). Ce n'est déjà pas si mal. Mais sauf à avoir une activité sur-stratosphérique ou "dopée"  par des applications tierces, ne vous attendez pas à avoir plus que quelques followers par jour les premiers temps.
 
Les blogs peuvent potentiellement bénéficier de l'intégralité des utilisateurs du Web, dont ceux d'Instagram naturellement. Le potentiel est donc largement supérieur, mais les moyens à mettre en œuvre pour se faire connaître sont à la hauteur du potentiel.
 
En ce qui concerne la visibilité donnée aux photos, l'avantage est clairement pour Instagram, uniquement dédié à la publication de photos et de vidéos.
 
En revanche, sur Instagram, si la durée de vie théorique de vos photos est illimitée, leur durée de vie réelle varie entre quelques instants à trois ou quatre heures maximum. Surtout depuis la mise en place du nouvel algorithme. Au delà, elles seront noyées dans la masse des photos publiées, et même les meilleurs hashtags auront du mal à les faire resurgir. Et ce quelle que soit la qualité, voire même l'intérêt de votre photo. Sur votre blog, vos photos seront intemporelles.
 
L'intérêt de partager ses photos, si l'on n'est pas trop narcissique (auquel cas Instagram est LE support idéal), est de pouvoir bénéficier en retour d'une vision complémentaire de ses photos, avec des avis factuels et des critiques les plus objectives et constructives possibles.
 
Sur Instagram, si le nombre de likes peut apparaître comme un intérêt porté à vos photos, il peut également représenter l'intérêt que certains followers portent pour eux-mêmes. Un like pour un like, un follow pour un follow, un unfollow pour un unfollow. En français, suis moi et je te suivrai. Quelles que soient tes photos... Et, si avec un peu d'habitude on arrive à faire la différence, cela n'est pas toujours très facile. Le nombre de likes reste cependant un indicateur favorable pour Instagram, puisque inexistant sur les blogs.
 
A l'inverse, et même si les commentaires sont très souvent moins nombreux sur les blogs que sur Instagram, ceux-ci sont beaucoup plus étayés sur les blogs. Ils sont rarement de même nature et donc difficilement comparables.
 
De fait, ce type de comparaison n'apporte pas une réponse simple tranchée. Tout dépend en fait de votre vision sur le partage de vos photos.
 
La simplicité et la reconnaissance (possiblement) assez rapide de vos photos vous feront opter pour Instagram, qui a en contrepartie pour vos photos un caractère éphémère, et des followers parfois fantômes.
 
A l'opposé, le blog garde un aspect sincère et intemporel, très personnalisé. Le nombre de visiteurs et le nombre de pages lues progresseront certainement beaucoup moins vite que les followers et likes sur Instagram. Mais ils seront assez assimilables aux nombres de lecteurs de vieux livres d'autrefois. Mais c'était une autre époque.
 
 
Le blog est intemporel - Hybride Lumix GX 8 - ISO 2 500; 136 mm (272 mm en 24x36); f4,4; 1/320 sec. Photo non retouchée, non recadrée, compressée.

Le blog est intemporel - Hybride Lumix GX 8 - ISO 2 500; 136 mm (272 mm en 24x36); f4,4; 1/320 sec. Photo non retouchée, non recadrée, compressée.

En ce qui me concerne, cette comparaison a éclairée mon choix. Celui de reprendre mon blog, en gardant néanmoins une présence à minima sur Instagram pour garder un autre regard sur mes photos. Je vous expliquerai prochainement comment...  
 
Si vous aussi, vous vous êtes livré à cette réflexion, n'hésitez pas à ma faire part de vos conclusions.
 

A bientôt,

et faites-vous plaisir avec de très belles photos !

 

 

Pour être prévenu à chaque nouvel article, abonnez-vous à la newsletter en cliquant sur le bouton "S'inscrire à la newsletter" ci-dessous.

Commenter cet article