Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Plaisirdelaphoto.com

Paris : la Fontaine de l'Observatoire ou la Fontaine des Quatre Parties du Monde.

1 Octobre 2017, 17:13pm

Publié par Plaisirdelaphoto.com

Paris Fontaine de l'observatoire Fontaine Carpeaux Fontaine des quatre parties de monde

Dans le prolongement du jardin du Luxembourg, la Fontaine de l'Observatoire est située dans le jardin des Grands Explorateurs, place Ernest Denis, dans le 6ème arrondissement de Paris.

Pour mémoire, Ernest Denis était un historien français (1849-1921) qui vécut dans le quartier. Spécialiste du monde slave, il a travaillé de très longues années pour la cause tchèque. Il a également joué un rôle important au lendemain de la première Guerre mondiale dans le cadre de la création de la Tchécoslovaquie.

La Fontaine de l'Observatoire est aussi appelée Fontaine Carpeaux. Du nom de Jean-Baptiste Carpeaux (1827-1875), sculpteur, peintre et dessinateur. C'est lui en effet qui sculpta une partie de la Fontaine. Une partie seulement ? Oui, une partie...

    Fontaine de l'Observatoire ou Fontaine des quatre mondes - Hybride Lumix GX 8 - ISO 200; 30 mm (60 mm en 24x36); f9; 1/500 sec. Photo non retouchée, non recadrée, compressée.

    Fontaine de l'Observatoire ou Fontaine des quatre mondes - Hybride Lumix GX 8 - ISO 200; 30 mm (60 mm en 24x36); f9; 1/500 sec. Photo non retouchée, non recadrée, compressée.

    Imaginée selon certaines sources sous Napoléon III par l'architecte Gabriel Davioud (1823-1881), cette fontaine a été en fait conçue par 4 artistes :

    • Emmanuel Frémiet (1824-1910) a réalisé les huit chevaux marins, les poissons et les tortues qui constituent la base de la fontaine.
    • Jean Baptisite Carpeaux a réalisé le groupe des "Quatre parties du monde" soutenant le globe. Chaque partie du monde (L'Afrique, l'Amérique, l'Asie et l'Europe) est symbolisée par une jeune femme.
    • Eugène Legrain (1837-1915) a sculpté le globe et la frise des signes du zodiaque.
    • Louis Villeminot (1826-1914) a réalisé la frise et les guirlandes ornant le piédestal.
    Fontaine de l'Observatoire ou Fontaine des quatre mondes - Hybride Lumix GX 8 - ISO 200; 34 mm (68 mm en 24x36); f9; 1/400 sec. Photo non retouchée, non recadrée, compressée.

    Fontaine de l'Observatoire ou Fontaine des quatre mondes - Hybride Lumix GX 8 - ISO 200; 34 mm (68 mm en 24x36); f9; 1/400 sec. Photo non retouchée, non recadrée, compressée.

    Alors pourquoi est-ce plus particulièrement Jean Baptiste Carpeaux qui a laissé son nom à cette statue, aussi appelée donc "les quatre parties du monde" ?

    La réponse se trouve peut-être en partie sur le site du Musée d'Orsay. Le site explique en effet qu'en fait ce serait le baron Haussmann, alors préfet de Paris qui aurait  commandé à Jean Baptiste Carpeaux en 1867 une fontaine pour le jardin de l'Observatoire.

    Le sculpteur aurait alors choisit de représenter les quatre parties du monde tournant autour de la sphère céleste. Les 4 jeunes filles dansent une ronde, et tournoient sur elles-mêmes. 

    Toujours selon le site du Musée d'Orsay, ce goût pour le mouvement est l'une des caractéristiques de l'art de Carpeaux. Même si l'enchevêtrement des jambes a beaucoup déplu au public de l'époque.

    Fontaine de l'Observatoire ou Fontaine des quatre mondes - Hybride Lumix GX 8 - ISO 3 200; 65 mm (130 mm en 24x36); f16; 1/1 300 sec. Photo non retouchée, non recadrée, compressée.

    Fontaine de l'Observatoire ou Fontaine des quatre mondes - Hybride Lumix GX 8 - ISO 3 200; 65 mm (130 mm en 24x36); f16; 1/1 300 sec. Photo non retouchée, non recadrée, compressée.

    Cette fontaine, coulée en bronze aura été construite entre 1867 et 1874. Elle sera livrée en 1874, soit un an avant le décès de Jean-Baptiste Carpeaux. 

    C'est donc Emmanuel Frémiet qui poursuivra l'œuvre à la mort de Carpeaux en 1875, réalisant les huit chevaux, les dauphins et les tortues du bassin.

    A bientôt,
    Et faites-vous plaisir avec de belles photos.

     

    Pour être prévenu à chaque nouvel article, abonnez-vous à la newsletter en cliquant sur le bouton "S'inscrire à la newsletter" ci-dessous.

    Commenter cet article