Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Plaisirdelaphoto.com

Équipement photo : les 2 pires ennemis du photographe amateur.

15 Novembre 2016, 22:34pm

Publié par Plaisirdelaphoto.com

FleursLorsque l'on cherche pour la première fois à s'équiper afin de faire de "jolies" photos, ou comme cela a été mon cas à renouveler un matériel argentique et numérique devenu préhistorique, on se plonge rapidement dans l'examen de nombreux sites sur le web. 

 

Et très souvent, on arrive à 3 types de banalités conclusions. Tout dépendrait finalement :

  • de l'usage que vous voulez en faire,
  • de l'objectif qui vaut mieux que le boîtier, 
  • du prix que vous pouvez consacrer à votre investissement matériel aujourd'hui. Peu de sites rajoutant "et surtout demain". 

Vu comme cela, même si et j'y reviendrai dans un autre article le deuxième point se discute désormais de plus en plus, ces 3 points semblent une évidence. Mais, dans mon cas, je ne peux pas dire que cela ai fait (fortement) progresser ma réflexion. D'autant qu'il est démontré aujourd'hui que, dans certaines gammes de prix, le prix le plus cher n'est pas forcément le meilleur choix.  

 

Les lignes qui vont suivre ne concernent naturellement ni les professionnels, ni les amateurs "experts" en constante recherche de la meilleure qualité possible. Ou capable de passer plusieurs heures sur un ordinateur pour transformer la photo en véritable œuvre d'art. 

 

J'évoque ici plus précisément les personnes qui, comme moi, recherchent à se faire plaisir au quotidien, en essayant de mieux regarder l'environnement dans lequel elles évoluent, voire faire des photos souvenirs. Sans prise de tête.

 

De fait, dès que l'on a (enfin) décidé de renouveler son matériel, ou de s'équiper pour la première fois, on est plein de bonnes intentions ! 

Cela me rappelle en quelques sortes celles que l'on prend en début d'année. Et que l'on ne tient naturellement pas plus que quelques semaines, voire quelques jours. Quand ce n'est pas quelques heures ... Car, à cemoment là, pris dans notre envie, on ne voit que le bon côté des choses ...

 

On se voit déjà avec son appareil photo à la main matin, midi et soir. Shootant sur tout ce qui bouge (ou pas). Avec de splendides photos à montrer à sa famille, ses amis, ... Ou à partager directement sur les réseaux sociaux avec aussi des parfaits inconnus, des personnes qui sont (ou pas) nos amis dans la vraie vie. Et qui vont naturellement provoquer des dizaines de likes, tant notre talent ... Bon, je sais, là je m'emporte peut-être un peu. Mais même en photo, n'avons nous pas le droit de rêver ?

 

 

Sommières - Hybride Lumix GX 8 - 40 mm (80mm en 24x36); ISO 200; F4,7; 1/800 sec. Photo ni re cadrée, ni retouchée, compressée.

Sommières - Hybride Lumix GX 8 - 40 mm (80mm en 24x36); ISO 200; F4,7; 1/800 sec. Photo ni re cadrée, ni retouchée, compressée.

Il faut donc aussi savoir (parfois) revenir à la réalité.  De mon expérience argentique, je me suis souvenu, qu'au quotidien, 2 critères majeurs sont à prendre en considération : le poids et l'encombrement. 

 

En effet, rien ne vous servira d'avoir "le meilleur appareil du monde" (en supposant qu'il existe), si c'est pour ... le laisser chez vous ! Même si pour les portraits, cela peut dépanner ...

 

Combien de fois ai-je pu lire dans les commentaires de blogs et différents forums des phrases du type, "Mon appareil est très bien, mais il est trop lourd, et je ne m'en sert plus. Je cherche à le remplacer."

 

Sans jeu de mots, le premier réflexe que l'on a souvent lorsque l'on souhaite pratiquer la photographie, est de regarder le monde des reflex. Si tous sont basés sur le même principe (présence d'un miroir pour l'utilisation du viseur), il en existe plusieurs gammes, avec des caractéristiques très différentes, tant par exemples en termes de capteurs, que de taille des photos enregistrées, que de ...

 

Mais tous ont également un deuxième point commun : le poids et l'encombrement du boitier nu. Auxquels il faudra bien sûr ajouter le poids du (ou des) objectif(s) que vous allez embarquer avec vous lors de vos séances photos. A bout de bras, ou dans une magnifique sacoche (voire sac à dos), qui elle-même a son propre poids et son propre encombrement ! Bref, on peut arriver assez rapidement à 2 ou 3, voire plus, kilos de matériel.  Sur lesquels on doit porter en plus une vigilance particulière, sous risque de vol rapide.

 

C'est un fait pour beaucoup de personnes : envie et motivation résistent généralement mal à l'usure quotidienne (à minima régulière) du poids et de l'encombrement du monde des reflex. Et même si l'envie persiste, le plaisir n'y est généralement plus après quelques heures de marche et quelques kilos sur le dos. Avec en outre un sac qu'il faut poser régulièrement à terre pour changer l'objectif, puisque celui mis sur l'appareil n'est en général pas le bon face à la situation qui se présente.

 

Dans ce contexte, et si vous prenez très régulièrement des clichés, l'appareil hybride ou le bridge représente une alternative crédible. Pour la plupart, ils autorisent souvent la même créativité que les réflex, pour une très bonne qualité de clichés. Pour peu que vous ne soyez pas porté sur des développements de vos photos en très grand format. Ce qui est rarement le cas pour nombre d'entre nous.

 

Par ailleurs, comme vous le savez si vous avez lu mon article "Compact, bridge, hybride ou reflex : sur quels critères choisir son appareil photo ? ", je ne suis pas fan des bridges, qui ont le défaut pour moi de l'encombrement et du poids, sans la possibilité de changer les objectifs. Mais je conçois très bien qu'ils puissent, de par leur qualité et simplicité, convenir à d'autres.

Port Camargue - Coucher de soleil - Juillet 2016 - Hybride Lumix GX 8 - 55 mm (100mm en 24x36); ISO 3 200; F5,1; 1/40 sec. Photo ni re cadrée, ni retouchée, compressée.

Port Camargue - Coucher de soleil - Juillet 2016 - Hybride Lumix GX 8 - 55 mm (100mm en 24x36); ISO 3 200; F5,1; 1/40 sec. Photo ni re cadrée, ni retouchée, compressée.

Dans mon univers, l'hybride est donc pour moi le meilleur compromis actuel entre performance et poids/encombrement. Certains équipements hybrides autorisent des photos de qualité comparables à celles de boitiers réflex milieu de gamme (voire plus), pour un prix souvent beaucoup plus doux, mais surtout un poids et un encombrement divisé par 2, et parfois par 3. Et croyez-moi, sur une demi-journée de prises de photos à l'extérieur, cela compte réellement. Sans compter que l'on peut facilement emporter un boitier et 2 (voire 3 objectifs) dans un simple sac (dédié) porté "en bandoulière".  Et donc avec un accès facile à l'ensemble de son matériel. Mais, pour une utilisation quotidienne, voire hyper fréquente, l'usage de l'hybride montre également rapidement ses limites.

 

Pour toutes celles et tous ceux qui veulent prendre quotidiennement, sans se surcharger, des photos souvenirs, créatives, ou les partager sur les résaux sociaux, l'alternative reste donc relativement simple : compact ou smartphone.

 

Il existe aujourd'hui de nombreux smartphones qui font des photos de très bonne qualité, pour peu que l'on n'ai pas forcément besoin d'agrandissement voire de tirage papier d'excellente qualité. En revanche, pour une très bonne visualisation sur smartphone ou sur tablette, la qualité est très largement suffisante. Et pour ceux qui partagent leurs photos sur les réseaux sociaux, la simplicité est enfantine.

 

C'est ce qui explique en grande partie la baisse des ventes de compacts, et notamment ceux d'entrée de gamme, de qualité quasiment identique à celle d'un smartphone de bon niveau, mais avec moins de practicité au quotidien. Néanmoins, ces appareils peuvent être utiles à toute personne réfractaire au smartphone, ou voulant un appareil photo plus traditionnel, pour de simples photos souvenirs par exemple.

 

En revanche, les compacts "expert", plus onéreux certes, outre un zoom beaucoup plus performant que celui des smartphones, offrent pour certains d'entre eux une qualité d'image digne d'un équipementde type bridge, voire d'hybride ou de reflex d'entrée de gamme. Dotés  le plus souvent de la fonction WIFI, ils permettent d'offrir une alternative très intéressante à tous ceux qui veulent prendre des clichés au quotidien,  créatifs ou non, tout en gardant leur appareil photo dans une poche.

 

Dans mon cas, et vous l’aurez je pense deviné, le renouvellement de mon équipement s’est traduit par un double achat complémentaire : 

  • un hybride pour mes "sorties photos", accompagné de deux zooms et d’un objectif fixe pour les portraits,
  • un compact « expert » pour être sûr de ne louper aucune photo en toute circonstance, et ce sans voir à transporter en permanence une saccoche pleine de matériel.

Cela me donne à ce jour toute satisfaction, même si la nostalgie du reflex "full frame" 24x36 n'est jamais loin. Mais le poids ...

 

Et vous, sur quel type de matériel avez-vous (ou allez-vous) opter ?

 

A bientôt.

Fleur Avril 2016 - Hybride Lumix GX 8 - 75 mm (150mm en 24x36); ISO 2 500; F1,8; 1/160 sec. Photo ni re cadrée, ni retouchée, compressée.

Fleur Avril 2016 - Hybride Lumix GX 8 - 75 mm (150mm en 24x36); ISO 2 500; F1,8; 1/160 sec. Photo ni re cadrée, ni retouchée, compressée.

Commenter cet article

Matthieu et Thibault 19/11/2016 12:51

J'adore les deux premières photos

20/11/2016 08:45

Merci,
Cela me fait réellement très plaisir !

Matthieu et Thibault 19/11/2016 12:48

Cet article est très très fort

Matthieu et Thibault 19/11/2016 12:45

Très bien