Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Plaisirdelaphoto.com

Bien comprendre et bien utiliser Instagram pour ne pas être déçu.

22 Janvier 2017, 20:25pm

Publié par Plaisirdelaphoto

Chat fes street artHormis quelques cas spécifiques, comme les usages professionnels par exemples, la photo est faite pour être partagée. Avec souvent un double souhait : 

  • que cela se fasse de la manière la plus simple possible, 
  • et bien sûr de la manière la plus large possible. 

En espérant évidemment que les retours seront hyper nombreux et hyper positifs. 

 

Par ailleurs, il est de fait que les réseaux sociaux ont depuis longtemps remplacé les soirées diapos ou albums photos, où toute la famille, ou tous les amis se réunissaient autour de l'écran en mode "réel". Ces soirées, jugées par certains parfois "interminables", étaient cependant souvent source de convivialité. 

 

Dans ce contexte, est apparu Instagram,  une application gratuite qui propose un service de  partage de photos et de vidéos. Disponible sur IOS, Android, Windows Phone, Instagram revendique en juillet 2016 plus de 600 millions d'utilisateurs à travers le monde. Son succès est tel, qu'elle a été racheté par Facebook  en 202 pour environ 1 million de dollars.

 

Son principe de fonctionnement est hyper simple. Une fois l'application téléchargée sur votre smartphone, vous vous créez rapidement et gratuitement un compte. Vous n'avez plus alors qu'à choisir des photos de la bibliothèque de votre smartphone et appuyer sur le bouton "publier". Voilà, c'est tout ! Vos photos sont devenues visible par les 600 millions  d'utilisateurs. 

 

Enfin cela, c'est la théorie. Car si le fonctionnement est aussi simple qu'annoncé, si vous ne faites que cela, vous serez vu par ... personne !  

 

Car pour que votre photo soit vue et appréciée à sa juste valeur par au moins un « like », voire un commentaire, il faut que quelqu'un fasse l'effort de venir la voir ! Au moins dans un premier temps. C'est un peu comme si vous aviez un album photo traditionnel dans votre salon. Pour le consulter, il faut venir chez vous.

 

Ensuite, si vos photos lui plaisent, il pourra s'abonner (toujours gratuitement) à votre compte. Dès lors, dès que vous publierez une nouvelle photo, il la recevra automatiquement. En comparaison dans la vie "réelle", c'est comme si vous portiez une photo chez lui pour qu'il la mette dans un album avec des photos portées par d'autres personnes. Vous me suivez toujours ?

 

De même, vous pouvez vous-même aller voir les photos des 600 millions d'utilisateurs et vous abonner aux comptes de ceux qui vous plaisent le plus. Pour recevoir directement leurs photos dans votre boite.

 

Cependant, ne vous attendez pas à avoir des milliers d'abonnés et de likes dès les premiers jours ! Sauf si vous êtes une vedette internationalement reconnue bien entendu !

 

Il faut d'abord bien intégrer le fait que, sur Instagram comme sur la très grande majorité des réseaux sociaux, il faut du temps, de la patience, voire de la ténacité avant de commencer à exister. Et surtout savoir pourquoi on y vient, ce que l'on en attend, et le faire avec plaisir à défaut de passion. 

 

Vouloir faire une course aux plus grands nombres d'abonnés ne relève pas du même domaine que celui d'avoir une grand nombre de likes sur ses photos. D'autant plus que certains, dans la première catégorie, ont tendance parfois à faire un peu de dopage ! J'y reviendrai plus loin.

 

En fait,  le nouveau monde (virtuel) dans lequel vous allez être plongé ne vous attend pas. Certes, vous allez subitement être entouré de dizaines de millions d'amis (virtuels). Mais aucun ne vous connaît ! Et, la plupart, à l'identique de la vie réelle,  n'a pas les mêmes centres d'intérêts ni les mêmes objectifs que vous ! Alors il va falloir vous faire un nom au soleil !

 

En termes d'utilisateurs, Instagram semble bien être au moins à 2 vitesses entre ceux ou ont des dizaines de milliers d'abonnés et de likes, et ceux qui ont quelques abonnés. Et pas plus de 10 à 20 likes par photos. 

 

Et c'est ainsi que sur les forums on voit fleurir des questions et des réponses du type "comment puis-je améliorer ma notoriété (abonnés et likes)", quand ce ne sont pas des applications qui veulent s'en charger à votre place. Et pas forcément de manière totalement désintéressée. 

 

Du coup, de nombreuses déceptions peuvent apparaître :

  • je passe du temps pour rien,
  • je ne suis pas reconnu à ma juste valeur, 
  • je ne comprends pas comment font les autres pour avoir des milliers d'abonnés et de likes, 
  • ...

Et je trouve cela dommage car pour moi Instagram est une application tout à fait intéressante. Sous réserve, comme nous l'avons vu plus haut, de bien connaître ses attentes et d'appliquer un usage en conséquence. 

 

En parcourant des la web sphère, en général à partir de Google, on retrouve généralement quelques conseils usuels, du type :

  • améliorez la qualité de vos photos,
  • utillisez les filtres d'Instagram pour leur donner une certaine originalité,
  • utilisez les hashtags,
  • ...

Tout ceci n'est pas dénué de bon sens, mais reste insuffisant pour éviter de nombreuses déceptions. Bien que pour moi, les filtres ... Même si je reconnais quand même, que sans les transformer en "œuvres d'art ", le filtre "noir et blanc" peut parfois sauver quelques clichés ...

 

En fait, outre la qualité de vos photos en termes techniques ou émotionnels, votre notoriété va en grande partie dépendre de 2 grands facteurs :

  1. la catégorie (totalement informelle) dans laquelle vous allez vous retrouver en fonction de vos choix,
  2. l'effort que vous allez déployer pour vous faire connaître auprès des membres potentiels de votre future communauté.
    Lumix GX8

    Lumix GX8

    En ce qui concerne le point 1, de par mon expérience actuelle, je distingue personnellement 3 catégories :

    • les « people » : personnalités de la vie publique, leur nom attire parfois plusieurs centaines de milliers d'abonnés. Ils publient des centaines de photos de leur activité. Si vous êtes un(e) fan de quelqu'un, n'hésitez pas à vous abonner. En revanche, et sauf cas exceptionnel, ne vous attendez pas en retour à ce que votre compte soit suivi, ni même au moindre like. 
    • les comptes privés : vous seul acceptez les personnes qui peuvent vous suivre, après une demande de leur part. L'avantage est que vous maîtrisez les personnes qui vous suivent, souvent la famille et/ou des amis proches dans la vie réelle. Vous pouvez donc sans crainte poster des photos de votre vie personnelle. En revanche, ne vous attendez pas à faire la course aux abonnés ni au nombre de like. Dans ce cas, Instagram est juste une application de partage simplement entre amis. 
    • les comptes publics hors People : cette catégorie vous permet de faire connaître vos photos au monde entier (en théorie) et d'avoir accès aux photos de centaines de millions d'abonnés. En théorie toujours. Car nous allons voir que de nombreuses restrictions (toujours informelles) existent. C'est cette dernière catégorie que nous allons plus particulièrement explorer. 

     

    En fait, et toujours selon ma classification personnelle, la catégorie "comptes publics hors people" se subdivise elle-même en 2 sous-catégories :

    • les personnes qui veulent partager leur vie, voire leur portrait à chaque moment de leur vie. Ces personnes postent un grand nombre de photos d'elles mêmes, en situation de vie, voire sous de formes de selfies. Avec le temps, ces comptes (et surtout ceux des filles) peuvent atteindre rapidement plusieurs centaines voire milliers d'abonnés de manière assez naturelle. En revanche, et sauf exception, ne vous attendez pas à être suivi en retour ! Votre plaisir sera de les suivre, pas d'être suivi.
    • les personnes qui veulent partager leurs photos, qu'elles soient de la vie courante, de voyages, de lieux, de fleurs, d'animaux, ... Et profiter en retour de celles des autres, pour découvrir de nouveaux horizons et profiter de l'expérience des autres. C'est clairement dans cette dernière catégorie que je me situe.

    Naturellement, le fait de se situer majoritairement dans l'une des catégories informelles décrites ici ne vous empêche pas de visiter les autre univers, et inversement. Mais vous aurez plus de chances de trouver des points communs, et donc des abonnés, avec des personnes possédant les mêmes goûts et envies que vous.

     

    Maintenant que vous savez dans quelle catégorie vous vous situez (en majeur), il va falloir penser à vous « faire connaître ». C'est notre point 2, si vous avez bien suivi ... Et là ...

    Lumix GX8

    Lumix GX8

    La  façon la plus naturelle de se faire connaître sur Instagram reste effectivement le hashtag. Et de fait, beaucoup de personnes pensent que les hashtags (exemple #paris) vont immédiatement booster leurs photos, partant du principe que certains hashtags comportent parfois plusieurs millions de photos. Et donc autant de personnes dont quelques-unes pourraient bien liker vos photos, voire s'abonner. Dans le principe, ce n'est pas faux. Dans la réalité...

     

    En fait, là encore, nous pouvons distinguer 2 grandes catégories de hashtags sur Instagram, dont les effets sont très différents : 

    • la première catégorie concerne les hashtags les plus usités, avec plusieurs centaines de milliers et beaucoup plus de photos. Sur cette catégorie, et en fonction de l'heure à laquelle vous postez votre photo, vous pouvez espérer effectivement qu'un certain nombre de personnes puissent la voir en temps réel. En revanche, compte tenu du nombre de photos qui vont être immédiatement postées derrière, votre va très rapidement (2 ou 3 minutes parfois moins) être noyée dans la masse. L'effet est donc très très court terme et ne ramène le plus souvent que peu de likes. 
    • la seconde catégorie concerne les hashtags thématiques qui vont de quelques photos à quelques dizaines de milliers de photos. Dans cette catégorie, la probabilité que votre photo soit vue en temps réel est faible. En revanche, si elle présente un réel intérêt pour la catégorie, elle sera likée avec le temps, parfois plusieurs jours ou semaines après. 

    Il ne sert donc à rien de multiplier ses hashtags à l'infini. Mon conseil est plutôt de les choisir judicieusement, en fonction de l'intérêt de la photo. Et en mixant naturellement tout aussi judicieusement hashtags fortement usités et hashtags catégoriels pour un effet court terme rapide (l'heure) et un effet moyen terme plus lent (parfois plusieurs semaines). 

    Enfin notez bien qu'il vous sera toujours possible de rajouter à posteriori un hashtag sur une photo, au cas ou vous l'auriez oublié lors de la publication de la photo. Cela peut avoir un intérêt sur un hashtag thématique à faible audience. En revanche, cela n'a aucun intérêt sur un hashtag généraliste, puisque la date de parution de votre photo ne changera pas, et qu'elle sera déjà "noyée" dans la masse.

     

    Lumix GX8

    Lumix GX8

    Pour certains, la deuxième manière d'augmenter son nombre d'abonnés et son nombre de likes très rapidement, est d'utiliser des applications connexes à Instagram qui vous procure de manière assez "magique" un nombre d'abonnés et parfois de likes très important. Ces applications ont parfois des coûts associés.

     

    En général, le principe de ses applications est relativement simple. Elles génèrent pour votre compte de très nombreux "abonnements" auprès d'utilisateurs pris au hasard. Partant du principe qu'un certain nombre (même une très faible minorité leur suffit) d'utilisateurs s'abonnent de manière assez machinale en retour, pensant que la personne qui s'abonne a les mêmes centres d'intérêts que les siens. 

    En général, quelques jours après que la personne se soit abonnée en retour, l’application désabonne son titulaire. La deuxième personne suit donc quelqu’un qui ne le connait absolument pas et qui ne verra jamais une de ses photos. 

     

    Sauf à vouloir faire un concours avec un ami du plus grand nombre d'abonnés sur Instagram (et après tout pourquoi pas ?), et toute considération financière mise à part, je vous déconseille leur utilisation, et je vous recommande de rester très vigilant (Instagram essayant également de l’être au maximum), et ceci pour plusieurs raisons :

    • si vous êtes utilisateur d’une de ses applications, vous aurez rapidement un grand nombre d’abonnés. Qui a envie de suivre quelqu’un qui ne verra jamais ses photos ? Car même en supposant que vous ayez envie de le faire, vous n’aurez jamais le temps matériel de visionner chaque jour les centaines voire milliers de photos qui se présentent à vous. Très rapidement, les véritables utilisateurs d’Instagram se détourneront de vous, et vous n’aurez très rapidement que des abonnés et des likes plus virtuels que virtuels, sans savoir réellement ce que pensent les utilisateurs d’Instagram de vos photos. Qui parfois voire souvent ont un véritable intérêt et gagneraient réellement à être connues.
    • si vous êtes « receveur », je vous conseille de « bloquer » les abonnements automatiques. Même si les photos sont parfois/souvent dignes d’intérêt, elles vous font perdre un temps précieux, qui vous détourne de vos véritables « amis d’Instagram ». Ceux qui vous suivent avec intérêt, qui vous laissent de vrais likes et de vrais commentaires? Et réciproquement.

     

    Quelques indices pour repérer une application :

    • la personne qui s’abonne n’a laissé aucun like sur votre galerie. Pourquoi vouloir s’abonner à quelqu’un sans savoir le type de photos qu’il propose ?
    • le nombre d’abonnés est très nettement supérieur au nombre d’abonnements (l’application désabonne automatiquement son titulaire)
    • le nombre d’abonnés est supérieurs à 1 500 abonnés. Cet indice seul est à prendre avec beaucoup de précautions, mais, en complément des 2 autres.

     

    Il y a bien sûr des exceptions à cette règle. Si vous avez un doute, vous pouvez toujours laisser un message sur Instagram à la personne qui vient de s’abonner. En général, si c’est un véritable abonnement, vous aurez un retour circonstancié.

     

    En ce qui me concerne, j’ai bloqué 50 % de mes demandes d’abonnements. Au début cela fait certes mal au coeur, car on ne souhaite pas se priver d’un abonné potentiellement sincère. Et j’espère en ce qui me concerne, ce ne fut pas  le cas. C’est en revanche le « prix à payer » pour avoir une véritable communauté de personnes « réelles » dans un monde virtuel. 

    La troisième manière de se faire connaître enfin, est pour celle pour laquelle l'application a été créée : s'intéresser aux photos et aux personnes qui les ont prises.

     

    Pour cela, un seul moyen. Prendre son temps, et aller voir ce que les autres font ! Prenez le temps de visiter les galeries des personnes qui vous intéressent. Likez les photos qui vous plaisent le plus, c’est un point important pour celui qui les a prises et postées sur son compte. Laissez des commentaires, même sous forme d’icônes. 

     

    Vous verrez qu’en retour nombre personnes feront de même, et vous commencerez à nouer de nouvelles relations intéressantes.

     

    Si au début, vous manquez d’idées pour trouver des utilisateurs qui vous ressemblent, utilisez les hashtags qui vous intéressent pour une première sélection.

    Lumix GX8

    Lumix GX8

    Enfin mon dernier conseil : faites des galeries plus qualitatives que quantitatives :

    • ne postez pas trop, car très rapidement vous risquez d’avoir un effet « spam ». Même votre plus fidèle suiveur n’a pas que vous. Et dans le temps qu’il consacre à Instagram, ils souhaitent voir tout le monde. Alors simplifiez lui la vie, et ne postez que la meilleure, à vos yeux, photo de la série que vous pensiez envoyer. Les autres pourront toujours être post les les jours suivants.
    • limitez le nombre de photos de votre galerie. Très rare sont les utilisateurs qui regardent une galerie avec de trop nombreuses photos. Sauf s’il y a un véritable intérêt (souvenir, …), enlevez les photos qui ont le moins de likes. Vous faciliterez la lecture pour une nouvelle personne, avec la certitude que vos photos sont de qualité. Au sens Instagram du terme.
    • utilisez les filtres à bon escient. Une photo bien faite à l’origine n’a pas besoin de filtres. En revanche, il reste vrai que certaines photos peuvent devenir beaucoup plus intéressantes avec les filtres Instagram. A utiliser donc avec modération, mais surtout bon escient.
    Compact expert

    Compact expert

    En conclusion, Instagram est, pour moi, une véritable bonne idée, avec des aspects publicitaires relativement bien ciblés, et plutôt discrets. En tous cas bien dans le style de l'application. 

     

    De par son aspect mondial et local, c'est une application de partage simple qui vous ouvre de véritables nouveaux horizons tant photographiques que culturels. Et puis vous pourrez avoir parfois de vrais coups de cœur pour des personnes avec très peu d'abonnés et de likes mais qui en mériterait 1 000 fois plus. C'est pour moi un des véritable intérêt d'Instagram. 

     

    Instagram est aussi une école d'humilité et de patience. 

    • Humilité tout d'abord, car si parfois on peut trouver des photos qui nous semblent moins intéressantes que les nôtres, ou que "l'on aurait pu faire", on trouve également très souvent des photos qui vous montrent encore tout le chemin à parcourir pour maîtriser réellement l'ensemble des techniques de la photographie. 
    • Patience ensuite car, si vous ne passez pas bien sûr par les applis "robots" qui, pour moi, n'ont aucun intérêt, il vous faudra du temps et de la ténacité pour avoir votre propre communauté. Celle dont les "amis" vous suivront réellement, sans forcément tout "liker", et que vous suivrez avec intérêt et plaisir.  Sans forcément tout liker non plus.

     

    En quelques semaines seulement, j'y ai, pour ma part, fais de véritables belles découvertes.  Merci à tous mes abonnés qui me font l'honneur de me suivre. Et que je suis avec plaisir. 

     

    A bientôt. 

     

    PS : vous pouvez me retrouver dans Instagram sous le pseudo ... plaisirdelaphoto !

    Commenter cet article

    Carlos Agudo 25/05/2017 09:46

    Chere amie, j?ai lu ton article et seulement peut dire "chapeau". Tu as raison et on ne peut pas dire mieux.

    Merci par tes conseils. Je te suive en instagram "of course".

    26/05/2017 11:25

    Merci pour ce commentaire très sympa.
    A très bientôt sur Instagram, ou .. ici :)
    Ce sera toujours avec beaucoup de plaisir !